Élevage de chiots : comment devenir un éleveur qualifié ?

On ne s’improvise pas éleveur de chiots, c’est un métier qui s’apprend. En effet, comme tout métier d’éleveur, la pratique de ce métier est règlementée. Dans la suite de cet article justement, vous allez découvrir quelques informations utiles pour devenir éleveur canin qualifié.

Quelle formation pour devenir éleveur de chiots ?

Pour pouvoir vivre avec le métier d’éleveur de chiots, il faut avoir un niveau baccalauréat et suivre une formation validée soit par un brevet professionnel agricole, en abrégé BPA, soit par un brevet professionnel d’éducateur canin. Il peut aussi se former auprès d’une Maison Familiale Rurale, en abrégé MFR. Il faut savoir que la formation peut également se faire par correspondance. Il est à noter qu’en plus des connaissances théoriques, il est important que l’éleveur de chiot ait des connaissances pratiques. Il est à noter qu’après des années d’expériences en tant qu’éleveur de chiots, on peut monter son propre élevage canin ou encore devenir éducateur canin.

Qualités requises pour devenir éleveur de chiots

Que vous soyez éleveur de chiots indépendant ou salarié, il faut être disponible 24h/24 et 7 j/7. Il faut aussi bien maîtriser et bien respecter les règles de sécurité. Le travail d’éleveur de chiots se fait en grande partie à l’extérieur. Plus qu’un métier, être éleveur de chien est surtout une passion. Il faut aussi maîtriser l’univers de l’éducation canine. Chaque race de chien ayant ses propres caractères, il faut aussi être capable de s’adapter à l’environnement des chiots qu’on élève.  Ce métier étant règlementé, il faut bien connaître les lois qui cadrent l’élevage des chiots ainsi que leur vente. Pour que ce métier soit vraiment rentable, en général, les éleveurs de chiots proposent aussi d’autres services comme la pension canine et les soins par exemple.

Pour pratiquer le métier d’éleveur de chiots, il faut avoir les connaissances requises pour éduquer des animaux de compagnie. Il faut aussi avoir un numéro de SIREN. Pour la vente de chiots, il faut aussi s’informer sur les règles en vigueur. A ce propos d’ailleurs, il faut savoir que seuls les chiots ayant été identifiés par puce et ayant plus de 8 semaines qui peuvent être mis en vente.